« Je suis en train de voir une bande de geeks se faire embarquer par cinq fois plus de flics qu’eux », voilà ce que raconte quelqu’un par téléphone à un ami. C’est la fin d’une manifestation d’une centaine de personnes stoppée à grands renforts de CRS et de camions.

Mardi  5 novembre (2013) à 18h a lieu à Bastille, dans Paris, un regroupement organisé par des membres du mouvement Anonymous, un collectif anonyme de défense des libertés. Des vidéos postées sur Youtube expliquent les quelques règles : aucun vandalisme ne sera toléré, ni alcool, ni drogues.

………………………………………………………………………………….

Pour lire l’article complet, cliquez ici