L’artiste américain H. Craig Hanna a accordé une exclusivité mondiale sur ses œuvres  à une galerie parisienne qui innove à plus d’un titre.

En entrant au 7 de la rue Bonaparte, dans le 6e arrondissement de Paris, d’immenses personnages souvent nus semblent nous observer, immobiles, de leurs grands tableaux. Comme Le Faune, portrait sur fond orange d’un homme athlétique totalement dévêtu, affalé sur un fauteuil, jambes écartées. Ou encore un Vladimir allongé tel un mort, recouvert d’un drap blanc.

………………………………………………………………………………….

Pour lire l’article complet, cliquez ici

Pour voir l’interview du peintre, cliquez ici